Fil Rouge

Le statut actuel « ne permet pas aux étudiants inscrits aux facultés de médecine privées de passer les concours d’internat

Concours d’internat en médecine : ‘‘Aucun changement’’ au Maroc

Les ministères de l’Education nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, et le ministère de la santé ont affirmé qu’aucune décision n’a été prise pour la modification du statut juridique actuel du concours d’internat en médecine.

Selon un communiqué conjoint publié à l’issue d’une réunion tenue par les deux départements le 15 mars pour examiner la situation des facultés de médecine, de pharmacie et de médecine dentaire en vue « de dissiper toute confusion ou ambiguïté pour les étudiants », les ministères soulignent que le statut actuel
« ne permet pas aux étudiants inscrits aux facultés de médecine privées de passer les concours d’internat organisés par les facultés de médecine et de pharmacie publiques ».